Cairn

Initiateur(s) P. Gourlet (CRI), T. Dasse (Carrefour Numérique)
Licence(s) CC-BY-SA
Source(s) Page Wiki (version originale) + PAD (fork tiers-lieux)

Un FabLab ne doit pas se réduire à une liste de machines.

C’est ce que nous rappelle Pauline Gourlet en concevant le projet Cairn, qui déplace notre regard vers les communautés d’usagers : une étude des usages en FabLab.

La culture ouverte ne s’arrête pas aux contenus ouverts

Au-delà des contenus ouverts promus par les fablabs et la culture du libre, Pauline Gourlet propose une brique supplémentaire : l’open data, l’ouverture et l’étude des données de flux et des activités humaines.

Incarner la donnée pour simplifier la lecture des systèmes

La visualisation tangible de données simplifie la lecture d’un système : ici, chaque usager « rend compte » de qui il est et de ce qu’il a fait. La visualisation incarne une pratique.

Révéler la donnée pour favoriser la démarche pair à pair

On peut émettre l’hypothèse qu’ouvrir aux usagers les métriques de fréquentation des espaces de travail, c’est accompagner les pratiques et leurs mutations. En rendant visible les savoirs-faire, on favorise les démarches pair-à-pair et la coopération.

Pour aller plus loin, lire cette interview de Pauline Gourlet par Sylvia Fredriksson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *